Des photos assez odieuses [finalement retirées]

Des photos assez odieuses [finalement retirées]

Jusqu’à présent, je m’étais abstenu de rapporter l’information relative à une exposition de photos comparant des Africains et des animaux. Je donne aujourd’hui deux références qui contextualisent bien l’événement :

Depuis, l'exposition a été annulée (http://telquel.ma/2017/10/16/chine-...).

Le racisme chinois à l’égard des Africains n’est pas une nouveauté. J’en ai déjà donné ici un exemple flagrant (United Colors of Shanghai ). Ce qui est atterrant dans le cas de ces photographies est qu’elles ne sont pas l’expression d’un acte conscient de racisme, mais celle d’un acte inconscient résultant d’une intériorisation si irraisonnée qu’il devient impossible pour le photographe de se rendre compte de la portée et de la signification profonde de ses propres actes. Cette nouvelle affaire nous rappelle l’universalité et la grande banalité du racisme .