Une phrase qui sera bien reçue en Afrique (et ailleurs)

Une phrase qui sera bien reçue en Afrique (et ailleurs)

À l’occasion du discours qu’il a prononcé lors du Dialogue entre le Parti communiste chinois et les autres partis politique du monde 习近平在中国共产党与世界政党高层对话会上的主旨讲话 le 2 décembre 2017, Xi Jinping a eu cette phrase (à lire ici ) :

Nous n’« importerons » pas de modèles étrangers ni n’exporterons » le modèle chinois ; nous n’exigerons pas que les autres pays « copient » la façon de faire de la Chine. 我们不“输入”外国模式,也不“输出”中国模式,不会要求别国“复制”中国的做法。

Cette affirmation sera certainement agréable à entendre pour nombre d’Africains qui demandent que leur continent cherche à s’émanciper des anciens pays colonisateurs et de l’« America First » de Trump. Toutefois, le problème n’est peut-être pas tant que la Chine impose son modèle, mais que les pays africains puissent rêver d’un modèle chinois qu’ils idéaliseraient en puissant sans recul dans les discours de tous bords (pro et anti chinois). La question des zones économiques spéciales est en ce sens paradigmatique.