Stratégie, nouvelles routes de la soie et PME chinoises

Stratégie, nouvelles routes de la soie et PME chinoises

Approximation, confusion, semi-vérité [actualisé]

Approximation, confusion, semi-vérité...
actualisé le 30 novembre 2017

Le cuivre : la Chine et l'exploitation des ressources africaines

La Chine, le cuivre et l'exploitation des ressources africaines
Thierry Pairault
19 septembre 2016

Un des reproches fait à la Chine est l’exportation de ressources naturelles sans retombées développementales ou industrialisantes pour les pays africains. Si l’on regarde les statistiques d’exportations de cuivre (minerai [classe CTCI 283] et produit affiné [classe CTCI 682]), la situation n’apparaît pas aussi caricaturale – ce qui ne signifie pas qu'il n'y ait pas de problèmes.

Les zones économiques spéciales, une panacée ?

Les zones économiques spéciales, une panacée ?

En louchant sur l’expérience chinoise, l'établissement de zones économiques spéciales a souvent été vu comme la solution qui résoudrait les problèmes de l'industrialisation des pays africains. Cet article jette un regard froid sur la question et, dans le même temps, donne un certain nombre de références qui mériteraient d’être lues pour évaluer l’opportunité d’une telle stratégie.

Ajoutons, pour notre part, que certains pays africains ont voulu imiter le modèle chinois et créer des zones économiques spéciales chinoises chez eux. Certes le succès de ces ZES chinoises est avéré en Chine mais beaucoup plus douteux en Afrique. N'est-ce pas dire que les pays africains auraient dû créer des ZES africaines en Afrique et y inviter des entreprises étrangères y compris des chinoises ?

Investissements chinois et exportations des États sub-sahariens

IDE chinois et exportations des États sub-sahariens
Dzifa Kpetigo et Sampawende J-A Tapsoba
Conférence économique africaine (BAfD/UNECA/PNUD), Addis Abeba, 25-28 Octobre 2011