Visite à la rue des fleurs, l'allée des saules


Deux jeunes femmes réputées pour donner beaucoup d'elles-mêmes, à gauche Li Yuanyuan et à droite Hua Jinyu, toutes deux immortalisées à l'instar de ces monuments historiques auxquels il convient de consacrer une visite.
La carte postale a été postée de Tianjin (Tientsin) le 17 avril 1909.
À gauche Hong Liansheng et à droite de nouveau Li Yuanyuan vêtue afin d'interpréter le rôle de Xu Peizhu dans l'opéra de Pékin Baishuitan.
Carte postale italienne [date inderterminée] intitulée « Una demi-mondaine ».
Entrée d'un « hammam » (Tu'erqi yushi).
Le bain coûte 50 centimes et on y masse....

Collection de Tales of Old China
Prostituée photographiée en 1900 durant la révolte des Boxers sans doute dans
un bar-bordel comme celui de la photo ci-après.
Entrée du Before Atlantic à Qingdao (Tsingtao),
un bar-bordel célèbre que fréquentaient les marins américains..
La réalité était certainement plus sordide que la vision quelque peu
esthétisante offerte par Hou Hsiao-Hsien ci-dessous.


Les Fleurs de Shanghai (1998) dont l'esthétisme formel n'est pas sans rappeler cette autre offrant...

... deux belles musiciennes ...
Cette beauté, quant à elle, semble avoir été réservée au bonheur des officiers japonais de Shanghai.


Pour ceux ayant des fantasmes asiatiques, ce bordel de San Francisco à l'enseigne de la Poupée chinoise, offre un choix d'activité à la portée de toutes les « bourses » (voir, 10 cents ; toucher, 25 cents ; accomplir, 50 cents). Ce jeton est destinée aux insatiables qui peuvent dépenser trois dollars pour une nuit. Les quatre caractères chinois, feng hua xue yue (le vent, les fleurs, la neige et la lune), rappellent les quatre saisons mais évoquent surtout une vie dissolue :  placés de façon fort peu chinoise (c-à-d Est-Sud-Nord-Ouest et non le conventionnel Nord-Sud-Ouest-Est comme sur les pièces de monnaie) ils ne sont sans doute là que pour faire couleur locale.


Les bateaux-fleurs

© Thierry Pairault 2001-2016 —