Algérie : quelle présence économique chinoise ?

Algérie : quelle présence économique chinoise ?
Thierry Pairault
Maghreb - Machrek, 2018/3-4 (n° 237-238), p. 5 à 34

Résumé

L’image de relations plongeant dans l’histoire des deux pays est prégnante et la presse n’est pas avare de déclarations le rappelant : « la Chine a accordé son soutien à notre lutte de libération nationale – personne ne l’a oublié en Algérie – et les Chinois aussi se souviennent que l’Algérie a parrainé la résolution qui a permis à la République populaire de Chine de reprendre son siège aux Nations unies ». Au-delà de ces rencontres historiques, la Chine, c’est bien entendu cet immense pays du « miracle économique » – même si depuis peu et aux yeux de certains ce miracle pourrait sembler un mirage. Et certains observateurs de souligner que « présents depuis deux décennies en Algérie, les Chinois ont fini par nourrir clichés et autres stéréotypes » qui, s’ils révèlent une méconnaissance profonde de la présence chinoise – qu’accompagne parfois un refus de l’altérité – cèlent mal que cette ignorance n’est pas le seul fait de la population, mais aussi celle des dirigeants. Sont successivement abordés les points suivants : 790 entreprises chinoises avez-vous dit ? Investissement et prestation de services . Projets d’investissement direct chinois en Algérie . Le montant de l’investissement chinois en Algérie . Les échanges sino-algériens . Trois secteurs d’importations algériennes . Une opportunité, mais pour qui ?

Télécharger à https://www.cairn.info/revue-maghreb-machrek...[nombre d'établissements universitaires disposent d'un abonnement permettant de télécharger gratuitement cet article]

Abstract

The image of relations that plunge into the history of both countries is vivid and the press is not stingy with statements reminding us of this : “China has given its support to our national liberation struggle – no one has forgotten it in Algeria – and the Chinese also remember that Algeria sponsored the resolution that allowed the People’s Republic of China to resume its seat at the United Nations”. Beyond these historical encounters, China is of course this immense country of the “economic miracle” – even if recently and in the eyes of some people this miracle could seem like a mirage. And some observers point out that “present in Algeria for two decades, the Chinese have ended up feeding clichés and other stereotypes” which, if they reveal a profound ignorance of the Chinese presence – sometimes accompanied by a rejection of otherness – do not conceal that this ignorance is not only the fault of the population, but also that of the leaders. The following points are successively addressed : 790 Chinese companies, did you say ? . Investment and service provision - Chinese direct investment projects in Algeria . The amount of Chinese investment in Algeria . Sino-Algerian trade . Three Algerian import sectors . An opportunity, but for whom ?

Download [in French] at https://www.cairn.info/revue-maghreb-machrek...