MOFCOM et PNUD: une carambouille pékino-onusienne

中国“一带一路”境外经贸合作区助力可持续发展报告 Report on Fostering Sustainable Development through Chinese Overseas Economic and Trade Cooperation Zones along the Belt and Road
MOFCOM & PNUD, avril 2019

Ce qu’il y a de très malsain dans ce rapport est la confusion des problématiques. Sous prétexte que les zones de coopération économique et commerciale à l’étranger (ZCECE) 境外经贸合作区 pourraient éventuellement favoriser la réalisation des Objectifs de développement durable définis par l’ONU, on ne se questionne pas sur la nature de ces ZCECE. Ainsi, le rapport continue à entretenir le flou entre les zones économiques spéciales (ZES) 经济特区 traditionnelles qui veulent promouvoir le développement dans le pays organisateur et les ZCECE – chinoises donc – qui visent à l’internationalisation et à l’expansion des entreprises chinoises à l’étranger dans des enclaves de facto extraterritorialisées. Tout dans ce rapport fonctionne comme si le bureau pékinois du PNUD, pour appuyer la fabrique de ses objectifs, avalisait sans états d’âme ni questionnements les voies et les moyens conçus et mis en œuvre par le MOFCOM dont les ambitions clairement affirmées sont à l’évidence mercantiles, si ce n’est aussi possiblement géopolitiques. Une instance multilatérale qui s’en remet ainsi à des intérêts purement nationaux (chinois ou autres), non seulement se décharge de ses responsabilités, mais encore met en danger les pays qui s’illusionnent encore sur la nature des solutions proposées : elle autorise de fait un pays à l’instrumentaliser au profit d’objectifs qui ne sont pas les siens, mais ceux de ce pays. Et que vive un consensus pékino-onusien sur le dos de pays tiers!

Version en chinois : https://www.undp.org/content/dam/china/...

Version en anglais : https://www.cn.undp.org/content/dam/china/...


Envoyez-nous vos remarques