"Made in China", sans doute, mais...

"Made in China", sans doute, mais...
Thierry Pairault

Alors que je participais à Washington Forum, une émission diffusée par VOA Afrique le 2 décembre 2021, un documentaire été projeté pour montrer l'importance des produits chinois proposés à la vente en Afrique. Un instant, pour appuyer ses dires, le reportage s'est arrêté sur l'image ci-dessous.

Certes, pour les statistiques douanières, ce produit Apple™ est une importation en provenance de Chine et, à ce titre, comptabilisé comme « chinois ». D'un point de vue économique et financier, c'est un produit assemblé en Chine pour le compte d'une multinationale américaine qui en tire les plus grands bénéfices. Cette conjoncture n'est pas propre à la marque Apple™ ni aux pays africains importateurs. Aussi, serait-il intéressant de se poser la question suivante : si du point de vue des douanes, la Chine est le premier fournisseur de l'Afrique, l'analyse des chaînes de valeur ne montrerait-elle pas une réalité quelque peu différente ?