Un scandale sino-congolais. L’exploitation illégale des minerais et des forêts par les entreprises chinoises au Sud-Kivu

Pas encore publié

Un scandale sino-congolais. L’exploitation illégale des minerais et des forêts par les entreprises chinoises au Sud-Kivu
Justin Mwetaminwa et Thierry Vircoulon
Notes de l’Ifri, février 2022

Résumé :

Depuis 2020, l’exploitation de l’or des sites miniers de la chefferie de Wamuzimu dans la province du Sud-Kivu par les entreprises chinoises suscite un vif mécontentement des populations. Ce problème révèle les faiblesses et les limites de l’administration minière, ainsi que l’application défaillante des lois et règlements. Cette note analyse les pratiques illégales d’exploitation de l’or par les sociétés chinoises et les complicités dont elles disposent, y compris dans l’armée. Ces exploitations minières anarchiques s’accompagnent d’une militarisation des sites miniers qui engendre souvent des violences contre les civils. La République démocratique du Congo (RDC) s’est pourtant engagée, ces dernières années, à mettre en œuvre des processus de certification administrative, sociale et environnementale de l’activité minière. Mais le contrôle du secteur minier par un partenariat prédateur entre des intérêts étrangers et certaines élites locales et nationales rend illusoires toutes tentatives d’amélioration de la gouvernance minière. Malgré la mobilisation des communautés locales et l’interdiction d’exploitation de cette zone par les compagnies minières chinoises, celles-ci continuent leurs activités sur le terrain.

Lire à https://www.ifri.org/fr/publications/note...