Une constatation assez amère sur l’efficacité de l’aide chinoise

Une constatation assez amère sur l’efficacité de l’aide chinoise
Thierry Pairault

Je suis tombé sur un article rédigé par deux chercheurs chinois (un doctorant et son directeur de thèse) qui exploitent les données rassemblées par AidData (College of William & Mary). Du point de vue scientifique, nous dirons que leur démarche est économétriquement classique. Ce sont les conclusions politiques qui étonnent par leur caractère direct, leur absence de langue de bois. Je reprends et traduis ci-dessous la phrase servant de conclusion au résumé de leur article :  

受援国对基础设施的需求是中国对非基础设施援助的主要考虑因素,中国现有的基础设施援助尚不能显著提高受援国的基础设施整体水平

La demande d'infrastructures des pays bénéficiaires [de l’aide chinoise] est l’élément majeur déterminant l'aide de la Chine aux infrastructures en Afrique, mais l'assistance actuelle de la Chine en matière d’infrastructures n'a pas sensiblement amélioré les infrastructures des pays bénéficiaires.

Références :

对非基础设施援助与直接投资的传导机制研究 — 于非洲39*国面板数据 [Recherche sur l’aide aux infrastructures et sur le mécanisme d’investissement direct en Afrique ― Données de panel sur 39 pays africains]
陈玮冰, 武晋 [Chen Yubing et Wu Jin]
上海对外经贸大学学报 [Revue de l'Université d’économie et de commerce international de Shanghai], 26(4), 2019, p. 38-46.

Accès CNKI : http://www.cnki.com.cn/Article/CJFDTotal-SJMY201904004.htm