Lin Yifu, l’Afrique et le modèle chinois d’émergence

Lin Yifu, l’Afrique et le modèle chinois d’émergence
Thierry Pairault
Revue de la régulation, 25 | 1er semestre/Spring 2019

Résumé :

Cette réflexion résulte d’une conjonction de questions que mes recherches sur les relations entre la Chine et l’Afrique ont suscitées. Que ce soit la promotion d’un modèle chinois de développement tant par la Banque mondiale que par la Chine elle-même, l’engouement des pays africains pour la création de zones économiques spéciales, leur volonté d’être parties prenantes de la stratégie des nouvelles routes de la soie, les ambiguïtés de la notion d’émergence, partant la concurrence idéologique que la Chine instaure à des fins politiques… tout me ramenait vers un personnage, Lin Yifu (Justin Lin), qui, sans être central ni même idéologiquement à l’avant-garde, occupe une place visible – c’est l’élément important – tant en Chine qu’à l’étranger, en particulier en Afrique, où le laboratoire d’idées qu’il dirige propage ses conseils.

Abstract:

This note is the result of a conjunction of questions raised by my research on the relations between China and Africa. Whether it is the promotion of a Chinese model of development by both the World Bank and China itself, the predilection of African countries for the creation of special economic zones, their desire to be part of the new silk routes strategy, the ambiguities of the notion of emergence and thus the ideological competition that China establishes for political purposes… everything brought me back to a character, Lin Yifu (Justin Lin), who, without being central or even ideologically at the forefront, occupies a visible place – his is the important factor – both in China and abroad, especially in Africa, where the think tank he heads propagates its expertise.

Lire à http://journals.openedition.org.inshs.bib.cnrs.fr/regulation/14529 ;

DOI : 10.4000/regulation.14529