Investissements chinois en Éthiopie

Investissements chinois en Éthiopie
Thierry Pairault

Le 16 octobre 2020, le site Geeska Afrika Online cite des statistiques officielles éthiopiennes sans donner de référence permettant de les avérer. Selon les chiffres rapportés, entre 1998 et mars 2020, la Chine aurait investi 1,153 milliard de dollars (chiffres bruts cumulés et non en valeur actualisée) dans 1 564 projets, soit en moyenne 52 millions de dollars par an et 740 mille dollars par projet. Ces chiffres, qui représentent sans doute beaucoup pour l’économie éthiopienne, ne sont guère impressionnants en valeur absolue.

Selon la CNUCED , le stock d’investissement direct étranger (valeur actualisée des flux et non un cumul des flux) fin 2019 était de 25 milliards de dollars de dollars environ, ce qui suggérerait que les investissements chinois constitueraient environ 4% du stock d’IDE reçus par l’Éthiopie et donc que la Chine jouerait effectivement un rôle non négligeable, mais limité dans la formation du capital brut de l’Éthiopie.

Dans une interview accordée à l’agence Chine Nouvelle, Mekonen Hailu, directeur de la communication de l’Ethiopian Investment Commission, aurait déclaré que « most of the companies which are operating or working in Ethiopia are Chinese ». Si nous prenons au pied de la lettre ces déclarations, elles confirmeraient que les investissements chinois seraient le fait d’un grand nombre de petites entreprises montant des petits projets mobilisant peu de capitaux, mais beaucoup de main-d'œuvre.