Main-d'œuvre chinoise en Afrique et COVID (2020)

Main-d'œuvre chinoise en Afrique et COVID (2020)
Thierry Pairault

Ce qui caractérise la main-d'œuvre chinoise en Afrique en 2020 est la chute brutale du nombre de travailleurs que nous nous placions du côté des expatriés (salariés des entreprises chinoises accomplissant des contrats clé en main) ou de celui des intérimaires (travailleurs chinois embauchés par des entreprises non chinoises). Il est clair que cette évolution est directement liée à la pandémie et au ralentissement subséquent de la réalisation des chantiers. Toutefois, les pays sont très diversement affectés par ce mouvement à telle enseigne que cela peut marquer la priorité accordée par la Chine à certains pays. Ainsi, la Guinée, le Ghana ou le Niger où le nombre de travailleurs chinois était déjà important ont continué à progresser très fortement.

Source des deux tableaux : 中国统计年鉴2021, tableau 11-22, édition 2021 et édition 2020