Flux d'investissement direct chinois en Afrique (2013-2015)

Flux d'investissement direct chinois en Afrique (2013-2015)
D'après le dernier communiqué annuel du MOFCOM


Après le pic de 2013, l'investissement chinois en Afrique a diminué ces deux dernières années, en 2015, il marque une chute de 12% par rapport à 2013. Le Ghana, le Kenya, l'Afrique du Sud, la Tanzanie, le Congo (RDC) et l'Algérie ont bénéficié de près de la moitié de cette manne. À l'inverse, le Togo, la Sénégal, la Guinée équatoriale, le Tchad, la Guinée, le Mali et la Libye ont subi un désinvestissement chinois dont le total équivaut à 5% de l'investissement chinois en Afrique.

Flux d'investissements chinois en Afrique
en millions de dollars (2013-2015)

 

Les 21 premiers pays africains bénéficiaires
de 90% de l’investissement cumulé chinois en Afrique (2003-2015)

Documents statistiques antérieurs :