銅元

tong yuan / pièce de cuivre / copper coin
tong yuan / "dollar" de cuivre / copper "dollar"

Les premières pièces de cuivre désignées sous cette appellation apparaissent en 1853 mais leur production est rapidement stoppée. En 1897, Chen Qizhang, un émissaire impérial inspectant la province du Jiangxi propose la production mécanique (et non par coulage manuel) de pièces de cuivre pleines afin de lutter contre la pénurie de sapèques. Cette proposition n'est mise effectivement en œuvre que trois ans plus tard, en juin 1900, dans la province du Guangdong (dirigée alors par Li Honzhang) où sévissait une pénurie de monnaie ; les machines ont été fournies par Heatons Mint de Londres au Bureau des monnaies de la province.

Avers d'une pièce marquée tongyuan et manufacturée dans la
province du Guizhou au cours de la période nationaliste

L'unité de compte de ces tongyuan est le wen, la principale dénomination étant de dix unités, dang shi. À l'origine il s'agissait d'une monnaie d'appoint nullement destinée à se substituer aux anciennes sapèques. Ces pièces s'échangeaient à raison de dix pièces, mei, de dix wen pour un dollar d'argent. Toutefois la pénurie était telle que leur valeur marchande dans un premier temps s'apprécia jusqu'à ce que l'échange fut de 88 pièces de dix pour un dollar. De nombreuses provinces, quinze en tout, connaissant la même pénurie produisirent à leur tour des tongyuan mais dans des proportions parfois si exagérées que leur valeur ne put que se déprécier. Le billet ci-après a été émis dans le district de Linyi au Shandong en 1926 ; il est d'une valeur de mille wen en pièces standard titrées à 98% de cuivre, il est précisé en petits caractères que l'on compte 147 pièces tongyuan de dix pour un dollar d'argent.

 

 
Copyright © 2020 La Bordillère - Tous droits réservés Designed by JoomlArt.com. Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public