Minerais et métaux africains exportés à la Chine : le FER

Minerais et métaux africains exportés à la Chine : le FER
Thierry Pairault

Dans cette note nous avons retenu les 21 pays africains qui fournissent à des titres divers du minerai de fer, de la fonte et d’autres produits ferreux sous une forme primaire, ce qui se résume en pratique à quatre catégories de produits du classement CTCI : Minerais de fer et leurs concentrés (281), Déchets et débris de fer, fonte, acier; lingots (282), Fonte, fer spongieux, poudres de fer et d'acier (671) et Lingots et autres formes primaires en fer ou acier (672). Ces quatre catégories représentent 27,6% de l’ensemble des Minerais et métaux africains exportés à la Chine et 3,8% de ceux exportés vers le monde.

Exportations africaines à la Chine de minerai de fer, de fonte et de produits associés (2018)

Télécharger les données statistiques ici

De fait 78,7% des exportations d cette catégorie de produits sont constituées de minerais de fer brut (CTCI 281) et 21,2% de fonte, de fer spongieux et de poudres ferreuses (CTCI 671),le reste (0,1%) se répartissant entre les deux autres catégories. Quatre acteurs se distinguent et réalisent 98,0% des exportations de ces produits, mais leur rôle est très inégalitaire : l'Afrique du Sud à elle seule assume 84,0% de ces exportations tandis que la Mauritanie et la Guinée s’en chargent respectivement pour 6,8% et 5,6% ; le Sierra Leone se cantonne, elle, à 1,6%. En vérité, la Chine bénéficie en totalité des exportations guinéennes et sierra-léonaises de minerais de fer brut, de 68,5% de celles de la Mauritanie et de 58,8% de celles de l’Afrique du Sud. Pour ces pays, le secteur minier du fer est clairement dans une grande dépendance, si ce n’est les pays eux-mêmes compte tenu du rôle que peuvent jouer ces secteurs dans l’économie et la société de ces pays.

Il en résulte une certaine asymétrie de relations qu’illustre le tableau suivant. Parmi les 53 pays fournisseurs de la Chine en minerais de fer, deux pays en assument 85% de la charge en 2018 : l’Australie (59,0%) et le Brésil (25,9%). l'Afrique du Sud monte certes au 3e rang sur le podium, mais avec seulement 4,1%. Autrement dit, l'Afrique du Sud et, a fortiori, la Mauritanie et la Guinée, ne jouent qu’un rôle de fournisseurs marginaux dépendants d’une Chine qui ne dépend pas d’eux.

Importations chinoises de minerais de fer (2018)

Télécharger les données statistiques ici


Voir aussi :


Télécharger les données statistiques ici : https://pairault.fr/sinaf/doc/mm18.xlsx